Retour

Mis en ligne le 05/04/2020

Fonctionnement d'une université

Description : Fonctionnement d'une université

Fonctionnement d'une université

Après le baccalauréat, de nombreuses possibilités s’offrent aux nouveaux bacheliers : universités, instituts universitaires de technologie (IUT), brevet technicien supérieur (BTS), écoles spécialisées, classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), etc… Réussir sa stratégie d’orientation est d’autant plus complexe que, à l’exception de certaines filières conduisant précisément à un métier (médecine, architecture, écoles vétérinaires...), le lien emploi-formation n’est pas toujours évident.

Parmi les possibilités de filières proposées aux nouveaux étudiant.e.s se trouve la filière scientifique. Les sciences se divisent en plusieurs disciplines: Mathématiques, Physique, Informatique, Sciences de la Terre, Ingénierie, Chimie, Sciences de la vie, Électronique, Energie, Electrique, Automatique, Mécanique, Génie civil, etc..

Il existe plusieurs diplômes scientifiques, le DUT (BAC +2) la Licence (BAC +3), le Master (BAC + 5) et le Doctorat (BAC + 8). La licence professionnelle permet une professionnalisation et une intégration professionnelle à partir de la troisième année et les diplômes BAC+2 permettent d’intégrer le monde professionnel. Cette architecture répond avant toute chose à l’exigence d’intégration et d’harmonisation européenne, puisque ces niveaux sont communs à toute l’Europe.

Les crédits ECTS sont un système international permettant l’accumulation de points, de crédits lors de la validation d’un enseignement. Le nombre de crédits est calculé pour chaque enseignement en fonction de la charge de travail portée par l’étudiant.e. Chaque semestre comprend 30 ECTS, la licence comprend alors 180 ECTS et le master comprend 120 ECTS. La validation d’un certain nombre d’ECTS permet une reconnaissance du diplôme de l’étudiant.e au niveau international (par exemple en validant 180 ECTS, l’ensemble des universités internationales pourront reconnaître la validation de la licence). De plus, les ECTS permettent à l’étudiant.e de pouvoir élaborer son propre parcours d’études au sein de son université via la validation de 30 ECTS par semestre si cela est accordé par l’Université.

L’ensemble de ces formations sont décrites dans le schéma ci dessus ainsi que l’ensemble du schéma directeur supérieur français. Les licences, licences professionnelles, masters et doctorats sont présentés dans la cartographie de l’AFNEUS.